21 septembre 2019
Le Premier Ministre Edouard Philippe, vient d’annoncer un plan de 173 mesures en faveur des territoires ruraux. Familles Rurales salue l’engagement du Gouvernement attendu depuis longtemps et la prise en compte de certaines propositions du Mouvement. Familles Rurales souhaite que les ambitions annoncées soient maintenant dotées des moyens nécessaires pour réduire durablement la fracture territoriale et attend que le plan porté par le Gouvernement s’appuie, pour réussir, sur l’ensemble des parties prenantes au niveau local : habitants, associations, collectivités, acteurs économiques.

Le Premier Ministre Edouard Philippe, vient d’annoncer un plan de 173 mesures en faveur des territoires ruraux. Familles Rurales salue l’engagement du Gouvernement attendu depuis longtemps et la prise en compte de certaines propositions du Mouvement.

Mouvement associatif rural de premier plan, Familles Rurales avait alerté les pouvoirs publics depuis le début du quinquennat sur le sentiment de relégation des habitants des territoires ruraux et péri-urbains. Son enquête sur les conditions de vie en milieu rural réalisée par l’IFOP en juin 2018 avait confirmé avant la crise des gilets jaunes l’ampleur de la fracture territoriale et son aggravation depuis 2008 par la crise financière et la baisse du pouvoir d’achat.

Présent au quotidien sur le terrain auprès des familles, le Mouvement avait à cette occasion remis en lumière la première préoccupation des habitants des territoires ruraux, le manque de services publics et de proximité*.

Parmi les mesures annoncées, l’accès aux services publics facilité, le déploiement de la 5 G, la lutte contre les déserts médicaux, les initiatives en direction de la jeunesse, reprennent plusieurs des propositions et actions portées par Familles Rurales depuis de nombreuses années et préfigurent une amélioration de la vie quotidienne des habitants.

Familles Rurales souhaite que les ambitions annoncées soient maintenant dotées des moyens nécessaires pour réduire durablement la fracture territoriale et attend que le plan porté par le Gouvernement s’appuie, pour réussir, sur l’ensemble des parties prenantes au niveau local : habitants, associations, collectivités, acteurs économiques.

Dans la même perspective, Familles Rurales a déjà engagé plusieurs programmes d’envergure : création de tiers-lieux, ouverture de points de médiation numérique, développement de services de mobilité solidaire, soutien à l’innovation par la création de son Fonds de dotation Rural Mouv. Le Mouvement entend être associé à l’action des pouvoirs publics pour amplifier son impact au bénéfice des territoires ruraux.

 *Etude Familles Rurales/IFOP, 2018 : Les territoires ruraux, perceptions et réalités de vie.