7 mai 2019
Certaines mesures vont dans le sens des priorités exprimées par le Mouvement mais elles ne suffiront pas à créer un véritable renversement pour permettre à la fois de redonner significativement du pouvoir d’achat aux Français et de «reconnecter» les territoires grâce aux opportunités offertes par la révolution numérique et la transition écologique.
Grand débat national

 

Le Président de la République a annoncé une série de mesures en réponse aux attentes exprimées lors du Grand Débat national et aux mouvements sociaux des six derniers mois. Pour Familles Rurales, la crise que nous traversons résulte de la baisse du pouvoir d’achat et de la fracture territoriale qui se creuse depuis de nombreuses années et alimente un sentiment de relégation.

Le Mouvement avait déjà alerté depuis de longs mois sur la nécessite d’agir rapidement et porté des propositions concrètes réaffirmées lors du Grand Débat, notamment :

  • De mettre en place un socle universel de services au public,
  • De favoriser le télétravail pour permettre aux Français de travailler sur leur territoire et de réduire leur empreinte écologique,
  • De garantir des solutions de mobilité dans les zones rurales,
  • De renforcer significativement le pouvoir d’achat des familles grâce à la mise en place d’une allocation universelle issue de la fusion du quotient familial et des allocations familiales,
  • D’agir pour les jeunes en leur garantissant un complément « autonomie-formation » afin de limiter les inégalités

Certaines mesures annoncées vont dans le sens des priorités exprimées par le Mouvement qui se satisfait de la baisse de la fiscalité, de la ré-indexation d’une partie des retraites, de l’évolution vers plus d’efficacité, de la garantie des pensions alimentaires ou encore de la volonté d’assurer plus de proximité pour les services au public. Cependant ces mesures ne suffiront pas à créer un véritable renversement pour permettre à la fois de redonner significativement du pouvoir d’achat aux Français et de « reconnecter » les territoires grâce aux opportunités offertes par la révolution numérique et la transition écologique.

L’annonce de la création de « France Service » doit être l’occasion de rendre plus efficace le dispositif des maisons de services au public mais aussi de s’appuyer sur les réseaux associatifs et les citoyens qui sont pleinement impliqués dans l’animation du territoire. Il s’agit de l’enjeu essentiel de la cohésion sociale que nous portons en tant que fédération de 2 200 associations œuvrant au plus près des besoins des familles et au cœur des territoires.

Par ailleurs la dématérialisation des services administratifs doit également être couplée d’un accompagnement significatif à l’heure où 13 millions de nos concitoyens sont en difficulté avec le numérique. Le Mouvement agit dans ce sens grâce à des projets ambitieux comme la création de 25 tiers-lieux, et de 100 points de médiation numérique dans les 3 prochaines années.

Familles Rurales représente les familles des territoires ruraux et périurbains et à ce titre participe aux débats de la mission gouvernementale visant à mettre en place l’Agenda Rural. Le Mouvement continuera à faire valoir ses propositions et à porter la voix des familles pour relever le défi des territoires.