26 août 2019
Poursuivant l’objectif d’aiguiller au mieux les familles en leur prodiguant des conseils tant pour préserver leur santé que leur porte-monnaie, Familles Rurales a mené une étude des prix du panier de 8 fruits et 8 légumes, conventionnels et bio, sur 4 surfaces de ventes afin que chacune, quel que soit son budget, dispose des bonnes clés de lecture et opère des choix éclairés.

Familles Rurales, 3ème association de défense des consommateurs et 1er mouvement familial publie ce jour les résultats de son Observatoire  2019 des prix des fruits et légumes frais.

Dans un contexte où le pouvoir d’achat est au cœur des préoccupations, la nouvelle version du PNNS (Plan National Nutrition Santé) invite chacun à « manger sain » en consommant au moins « 5 fruits et légumes par jour et par personne ».

Poursuivant l’objectif d’aiguiller au mieux les familles en leur prodiguant des conseils tant pour préserver leur santé que leur porte-monnaie, Familles Rurales a mené une étude des prix du panier de 8 fruits et 8 légumes, conventionnels et bio, sur 4 surfaces de ventes afin que chacune, quel que soit son budget, dispose des bonnes clés de lecture et opère des choix éclairés.

 

Les chiffres clé

Baisse des prix des fruits (-4% EN CONVENTIONNEL ET -8% POUR LE BIO) et HAUSSE DES PRIX DES LEGUMES (+10% EN CONVENTIONNEL ET +2% POUR LE BIO)

Entre 2018 et 2019, le prix d’un panier comprenant 1Kg (ou pièce pour le melon) de chaque fruit est passé de 31.25€ à 30€ en conventionnel et de 61.40€ à 56.70€ en bio.

 

Entre 2018 et 2019, le prix d’un panier de légumes est passé de 18€ à 19.80€ en conventionnel et de 33.45€ à 34.10€ en bio.

 

DES DISPARITES IMPORTANTES, POUR UN MEME PANIER DE PRODUITS, SELON LA SURFACE DE VENTE

Le prix moyen d’un panier conventionnel est de 42.34€ en hard-discount, 51.33€ en hyper/supermarché, 52.45€ sur le marché. Le même panier acheté en magasin spécialisé bio coûte 90.79€.

Le hard-discount reste la surface la plus compétitive sur les prix : 20% moins chère que les marchés et 18% de moins que les super / hypermarchés.

 

RESPECTER LE PNNS REPRESENTE ENTRE 10 ET 18% d’UN SMIC NET MENSUEL POUR UNE FAMILLE DE 4 PERSONNES

En 2019, pour manger 5 fruits et légumes frais / jour, une famille de 4 personnes (2 adultes et 2 enfants) dépense entre 117€ et 222€ / mois. 

L’injonction de « manger sain » coûte entre 10 et 18% d’un SMIC net mensuel (1202.92€). Difficile dans ces conditions de consommer ces produits pour les petits budgets, mais pas « impossible ». En effet, en adaptant ses achats à son profil, « manger 5 portions de fruits et légumes frais » chaque jour reste à la portée de nombreuses bourses, tout dépendra des produits choisis et de la surface de vente visitée.

 

un panier de fruits et légumes bio reste près de 2 fois plus cher que son homologue en conventionnel

Le bio a le vent en poupe mais reste difficilement accessible aux budgets modestes. En moyenne, le panier bio coûte 2 fois plus cher que son homologue en conventionnel.

 

Carton rouge pour le bio en grande distribution et hard discount 

Le bio répond à un cahier des charges contraignant visant à respecter l’environnement or, en 2019, nos veilleurs constatent que 78% des produits bio vendus en hard-discounts et 57% de ceux vendus en hyper/supermarchés faisaient l’objet d’un « suremballage » :  pommes en barquettes, fruit/légume vendu à l’unité sous plastique…

Si la législation impose aux distributeurs « d’assurer la traçabilité des produits biologiques » et de procéder à « une séparation dans l’espace ou dans le temps de produits biologiques et non biologique » * notamment pour éviter la tromperie du consommateur du fait de mélanges fortuits, bien d’autres techniques pourraient permettre cette distinction sans « trahir » l’esprit du cahier des charges bio. Au-delà de créer des déchets supplémentaires, l’annonce d’un prix « par produit » pour les fruits et légumes suremballés rend la comparaison des prix au kilo impossible et donne l’illusion d’un coût moindre.

*source DGCCRF

En savoir plus