Observatoire des prix de grande consommation 2017 : des prix stables malgré la forte hausse de certains produits

22 janvier 2018
Familles Rurales publie pour la onzième année consécutive son observatoire des prix de grande consommation en exclusivité avec BFM-RMC info. Ce dernier analyse l’évolution des prix d’un panel de 35 produits vendus en grandes et moyennes surfaces.

Familles Rurales publie pour la onzième année consécutive son observatoire des prix de grande consommation en exclusivité avec BFM-RMC info. Ce dernier analyse l’évolution des prix d’un panel de 35 produits vendus en grandes et moyennes surfaces.

L’année 2017 est marquée par la stabilité des prix avec un panier moyen atteignant 136,07 euros (+0,05 % par rapport à l’année précédente). En revanche certains produits ont connu de fortes hausses. Le beurre a ainsi augmenté de +15,30% en moyenne sur l’année. La lessive et les produits d’entretien continuent leur progression avec une hausse de 6% en 2017 (+60% sur les onze dernières années).

En 2017, l’hypermarché redevient la surface de vente la plus compétitive toutes gammes de produits confondues (marques nationales, marques de distributeurs et premiers prix). Par ailleurs et contrairement à une idée reçue, les prix les plus bas se trouvent en hypermarché puis en supermarché, et non en hard-discount.
Il est également important de souligner, à l’heure où les Etats Généraux de l’Alimentation prônent une consommation la plus responsable possible, qu’acheter des produits Bio « premier prix » répond à cet objectif et s’avère moins onéreux qu’acheter des produits de marques nationales.

Enfin, une enquête réalisée par Familles Rurales en décembre 2017 démontre que si les consommateurs sont sensibles aux stratégies commerciales développées par les enseignes pour les attirer dans leurs magasins, ils n’en oublient pas de comparer les prix.
En effet, si 93% des répondants se disent « fidèles » à l’enseigne dont ils disposent de la carte, 60% en ont au moins 5 et peuvent donc passer d’un magasin à l’autre. De surcroît, si 80% d’entre eux sont sensibles aux promotions, le rachat du produit hors promotion est loin d’être systématique et surtout, ils n’en oublient pas de comparer les prix, y compris au kilo.

Compte tenu de ce qui précède, Familles Rurales invite les consommateurs à demeurer vigilants tant sur les prix que sur la qualité annoncée des produits et appelle de ses vœux un meilleur équilibre entre distributeurs, industriels – producteurs et consommateurs et à plus de transparence sur les processus de production et l’origine des produits.

 

L’observatoire des prix de grande consommation en chiffres :
63 « veilleurs consommation » issus de 28 départements ; 6 relevés de prix, un relevé tous les deux mois ; 3 types de relevés par produits: marque nationale, marque de distributeur, 1er prix dans 68 magasins: 22 hypermarchés, 27 supermarchés, 19 hard-discounts.