A la Une
Meilleurs voeux 2021

Chers adhérentes, chers adhérents,

 

Nous sommes à quelques jours de la clôture d’une année 2020 qui aura été un tournant dans la vie de tous, quel que soit notre âge, notre situation familiale ou professionnelle (pour ceux qui sont encore en activité).

 

Enfin, nous allons démarrer une nouvelle année, même si nous savons que 2021 ne sera pas encore un long fleuve tranquille à la fois pour la crise sanitaire qui continue mais aussi pour tous les combats qui restent à mener dans nos campings respectifs.

 

Le bureau de Familles Rurales Mobil-Homes a aussi malheureusement perdu l'un des siens il y a quelques jours et nous tenions à lui rendre hommage, en la personne de Dominique qui nous a quitté vendredi dernier.

 

La période tourmentée que nous sommes en train de vivre a aussi mis en avant notre capacité de résilience, à s’adapter et tout en essayant de poursuivre le travail d'aide et de défense des intérêts de vous tous.

 

Je voulais au nom du bureau de Familles Rurales Mobil-Homes vous souhaiter de bonnes fêtes de fin d'année 2020.

 

Nous vous adressons également en pièce jointe le bulletin d'adhésion 2021.

 

Prenez bien soin de vous, passez de bonnes fêtes

et à l'année prochaine.

--
Franck COLLIN                               Philippe GUEHO
Président                                        Secrétaire
 
 
 
 
Ils achètent un mobil-home dans un camping de Sanguinet et sont sommés de partir quelques mois plus tard
Chères Adhérentes, Chers Adhérents
 
Forte mobilisation des propriétaires du camping des Oréades dans les Landes adhérents FRMH et de toute l'équipe de Familles Rurales Mobil-Homes.
La Fédération Nationale de l'Hôtellerie de Plein Air s'est également mobilisée pour trouver rapidement une solution et assister les propriétaires de mobil-homes lésés avec l'assistance, le soutien et l'approbation de notre Avocat.
 
Un bel exemple à suivre et à reproduire.
 
 

Ils achètent un mobil-home dans un camping de Sanguinet et sont sommés de partir quelques mois plus tard

Samedi 12 décembre 2020 à 19:51 -

Par Frederic Denis, France Bleu Gascogne

 

Les propriétaires de mobil-homes du domaine des Oréades à Sanguinet devront avoir quitté les lieux au 1er janvier 2022. Ce camping vient d'être racheté et le nouveau propriétaire veut arrêter de louer des emplacements nus à des particuliers. Plusieurs propriétaires veulent saisir la Justice.

Image d'illustration © Radio France - Elena Louazon

Les propriétaires de mobil-homes au domaine des Oréades à Sanguinet sont priés de quitter le site au plus tard le 1er janvier 2022. Ils sont un peu plus de deux cents. Ces propriétaires ont reçu le 10 novembre dernier une lettre recommandée avec accusé de réception les informant d'un changement d'actionnaires de ce camping cinq étoiles situé près du lac. Dans ce courrier dont France Bleu Gascogne a obtenu une copie, le nouveau directeur du site, Laurent Bruget, explique que le mode de commercialisation des emplacements va être modifié pour "passer de la location d'emplacements nus à une location d'emplacements équipés de locatifs pour une clientèle touristique".

Le nouveau directeur du camping explique dans ce courrier que le domaine des Oréades "n'aura plus vocation à proposer la location d'emplacements nus afin d'y faire stationner des résidences mobiles de loisirs au 1er janvier 2022". Laurent Bruget rajoute que pour tenir compte à la fois des circonstances sanitaires actuelles et de la proximité de l'arrivée du terme des contrats [NDLR : ils sont renouvelés chaque année au 31 décembre avec les propriétaires de mobil-homes], les propriétaires de mobil-homes peuvent souscrire à un nouveau contrat de location d'emplacement pour 2021. Un nouveau contrat prévoyant une augmentation du tarif de location des parcelles sur lesquelles sont installées les mobil-homes.

La direction du domaine des Oréades propose aussi une solution d'achat des mobil-homes des propriétaires au prix de marché par un professionnel de l'occasion qu'elle a contacté à cet effet. Elle propose aussi de prendre en charge les frais de désinstallation et de préparation des mobil-homes en vue de leur enlèvement. 

Menace d'expulsion

En cas de refus d'une de ces propositions, les propriétaires seront sommés de retirer leur mobil-home au plus tard le 28 février 2021, sous peine d'être expulsés. "Vous serez considérés comme occupant sans droit ni titre et nous serons contraints de mettre en oeuvre toute voie de droit, sous astreinte, pour faire libéré votre emplacement" précise le courrier recommandé.

Plusieurs résidents du domaine des Oréades à Sanguinet ont l'impression d'avoir été floués, surtout ceux qui ont acheté un mobil-home à l'ancien propriétaire du site ces derniers mois. C'est la cas de Francis et de sa femme. Ce couple d'Auch dans le Gers a investi 56 000€ pour acheter leur mobil-home avec terrasse sur place. Ils en ont pris possession fin janvier 2020. Ils auront finalement pu en profiter seulement 32 jours   à cause du coronavirus et de la revente du camping. On leur propose aujourd'hui de leur racheter leur mobil-home 22 000€, soit une décote de 60% en quelques mois. Ils vont retirer leur bien avec le sentiment de s'être faits arnaqués.

Francis Duffron a acheté avec sa femme un mobil-home 56 000€ au domaine des Oréades en janvier 2020. Ce retraité gersois a l'impression de s'être fait floué.

Patrice Tartarat a lui acheté un mobil-home 15 500€ au domaine des Oréades le 26 septembre dernier, un mois avant le changement de propriétaire. Un coup de coeur familial pour ce girondin habitant à 45 minutes du camping. Il ne comprend pas comment a pu avoir lieu cette transaction alors que le domaine était surement sous compromis de vente à cette époque. Avec d'autres propriétaires mécontents, il s'est rapproché de l'association Familles Rurales pour obtenir une aide juridique. Ils devaient rencontrer un avocat ce mercredi 9 décembre.

Plusieurs propriétaires de mobil-homes du domaine des Oréades à Sanguinet envisagent désormais un recours en Justice

Plusieurs résidents du domaine des Oréades envisagent désormais une action en Justice soit pour pouvoir  rester sur place aux conditions qui prévalaient jusqu'ici, soit pour être dédommagés : qu'on leur rachète leur mobil-home au prix qu'il l'ont payés.

Nous avons cherché à joindre le nouveau propriétaire du domaine des Oréades à Sanginet qui nous a fait savoir, par la voix de son avocat, qu'il ne souhaitait pas répondre à nos questions. Nous avons aussi cherché à joindre l'ancien propriétaire du site, Jean-Bernard Duluc, qui ne nous a pas rappelés.  

Editorial

FAMILLES RURALES MOBIL-HOMES, une association familiale nationale, pérenne, au statut reconnu.

 

 

LE REVE DEVIENT REALITE.

Devenir propriétaire d’un mobil-home est un rêve devenu réalité pour nombre d’entre nous.

C’est une formule de villégiature très agréable en famille qui, tout en offrant le confort et le dépaysement, reste dans une enveloppe budgétaire très abordable si on la compare à une résidence secondaire.

Mais si le plus grand nombre des propriétaires de mobil-homes ont trouvé le bonheur certains doivent faire face à quelques ennuis.

 

RESTER VIGILANT …

Les contrats de location d’une parcelle en vue d’y installer un Mobil Home sont importants car ils définissent leur vie dans le camping pour de nombreuses années, il est donc nécessaire de bien les analyser et de se renseigner avant de les signer.

Les propriétaires de mobil-homes sont à la merci de changements imprévisibles (contrat de location annuel). On constate, très souvent, une évolution des termes du contrat, année après année, qui déséquilibrent celui-ci en défaveur des propriétaires de Mobil Homes.

Certes l’immense majorité des campings loueurs de parcelles ont des comportements vertueux et nous les engageons à se faire connaître. Toutefois personne ne peut nier que certains campings défraient la chronique et que nombre de possesseurs de mobil-homes se sont trouvés, ou se trouvent, dans des situations inextricables.

 

UNE INFORMATION OBJECTIVE basée sur des faits réels.

Les membres de Familles rurales Mobil-Homes sont pour la plupart des propriétaires de Mobil-Homes depuis de nombreuses années. Ils cumulent ainsi une expérience basée sur de nombreux moments de bonheur mais aussi sur des situations difficiles que petit à petit ils ont su appréhender pour mieux les résoudre.

Le premier objectif de l'association est d'informer au plus près du terrain les propriétaires actuels et futurs sur les pratiques observées, et malheureusement aussi les aléas rencontrés pour qu'ils vivent au mieux leur Mobil-Home, en famille. 

 

SE DEFENDRE, C’EST BIEN ; SE REGROUPER, C’EST MIEUX.

Ces dernières années des propriétaires de mobil-homes menacés d’expulsion et victimes de multiples clauses abusives se sont constitués en associations de défense  locales. Et ils avaient raison. Ainsi des actions juridiques ont été entreprises et ont permis, ici et là, de limiter quelques déboires. Néanmoins, l’action juridique, certes indispensable alors que le préjudice est déclaré, se traduit toujours par une perte financière ou de jouissance. Les associations locales constituées à l’occasion de ces événements ont des existences éphémères car bon nombre de propriétaires abandonnent face à l’adversité ou en raison de l’âge. Les campings indélicats savent le mettre à profit…

 

NE PAS ATTENDRE QU’IL SOIT TROP TARD…

Nous avons créés Famille Rurales Mobil-homes afin de répondre aux besoins des propriétaires de mobil-homes tout en leur assurant la pérennité de leur association.

Outre les informations diverses dont vous avez besoin, la nouveauté consiste à examiner systématiquement les précontrats et contrats annuels de location de parcelle afin d’agir en amont contre les clauses abusives qui y sont dissimulées. Cette démarche n’exclut pas le recours aux tribunaux en cas de situations ultimes mais elle permet de faire réfléchir les campings indélicats tout en mobilisant de façon permanente les consommateurs que nous sommes.

Notre existence au sein d’une grande association nationale de consommateurs permet à chacun des propriétaires de mobil-homes de bénéficier d’une structure permanente à son écoute sans être obligé de devoir reconstituer, en urgence, des associations éphémères.

 

N'hésitez pas, rejoignez-nous.

 


Le Président, Gérard Frasnay

Actualités

Bonne nouvelle 

 

Nous avons le plaisir de vous annoncer aujourd’hui 24 avril 2017que nos QUATRE familles du camping le Manoir de Ker An Poul (SARZEAU 56), qui attendaient depuis 18 mois, de pouvoir utiliser leur Mobil-Home, ont enfin pu y accéder le WE dernier.

Cette avancée est liée à la décision, prise en Décembre 2016 par le juge des référés de Vannes, ordonnant au camping de renouveler le contrat de ses quatre clients dont le MH était menacé d’expulsion du fait de son âge (plus de 15 ans).

En savoir plus...

 

Acheter un mobil-home La nouvelle arnaque à la mode : dans Capital du 14 avril 2017

 

Nouveau : Unir les associations

 

 

Premier succès de Familles rurales Mobil-Homes dans un procès contre un camping

Premier succès

 

 

 

 

SIGNATURE DES CONTRATS


C'est le moment de la signature des contrats de location de parcelles dans un camping ou un PRL afin d'y maintenir ou installer un Mobil Home.
Une phrase de réserve est conseillée pour rappeler que les contrats entre un professionnel et un client non professionnel doivent respecter le code de la consommation.
Le juge est seul à même de dire si il y a une clause abusive dans un contrat et la déclarer non écrite, alors n'hésitez pas et faites respecter vos droits en écrivant à côté de la signature :

 

"Sous réserve des dispositions d’ordre public posées par l’article R. 632-1 du code de la consommation"

 

 

 

 

Découvrez les avantages de l'association:

Actualités 4 novembre 2016

 Article publié le 4 novembre 2016 sur le site du Ministère de l’Environnement de l’Energie et de la Mer

 

Eco Mobil-Home

 

Chaque année, on estime qu’entre 15000 et 20000 mobil-homes neufs sont commercialisés et installés en France. Or, la durée d’usage d’un mobil-home est de plus ou moins 20 ans. Doté d’un parc d’environ 270000 mobil-homes, le marché français découvre donc la notion de « fin de vie » et entre dans une ère de renouvellement à laquelle la filière de l’hôtellerie de plein air entend se préparer. Eco Mobil-Home est un éco-organisme volontaire qui traite les demandes d’enlèvement de mobil-homes pour déconstruction provenant des professionnels de l’hôtellerie de plein air ou d’autres acteurs (distributeurs, constructeurs et même particuliers). Les bases de l’engagement volontaire des constructeurs ont été posées lors du protocole d’accord de Royan, signé par l’ensemble de la filière sous l’égide du ministre du Tourisme, dans le but de « concilier environnement et développement touristique local » en abordant principalement les notions « d’insertion paysagère » et de « fin de vie ». Eco Mobil-Home a été créé en février 2011, grâce à l’adhésion des 6 principaux metteurs sur le marché français, et grâce au concours de la fédération nationale de l’hôtellerie de plein-air, de l’union des industries du véhicule de loisirs), de la DICA (qui regroupe les distributeurs du marché français) et de la fédération française du camping caravaning.

… Lire la suite : http://www.developpement-durable.gouv.fr/Eco-Mobil-Home.html

En savoir plus...
Actualités 14 avril 2015

Article publié sur le site economie.gouv.fr/dgccrf

 Les relations contractuelles entre propriétaires de résidences mobiles de loisirs et gestionnaires de camping

 

Si de nombreuses clauses présumées abusives subsistent dans les contrats de location d’emplacement de résidence mobile de loisir (RML) sur les terrains de camping ‒ comme le démontre la dernière enquête menée par la DGCCRF ‒, les relations contractuelles entre leurs propriétaires et les gestionnaires de camping font de moins en moins l’objet de plaintes. Le cadre réglementaire rénové en 2014 précise l’obligation d’information du consommateur.

 

… Lire la suite : http://www.economie.gouv.fr/dgccrf/relations-contractuelles-entre-proprietaires-residences-mobiles-loisirs-et-gestionnaires

Coordonnées

Familles rurales Mobil-Homes

 

pour toute information contactez nous

 

Président :

Franck Collin

 

Vice Présidents:

Fabrice Rolland

Gérard Soulier

 

Trésorière:

Lydie Savidan

 

Secrétaires:

Philippe Guého

Carole Collin

 

Communication, Internet, Presse

Tel association: 06 99 61 99 93

Adresses email:

asso.mobil-homes@famillesrurales.org

 

Président:

familles.rurales.mh.fcollin@gmail.com

 

Permanence FRMH le mercredi

Locaux OR.GE.CO 95 Familles rurales

Maison de quartier Place des Linandes Beiges

95000 Cergy

Tel : 06 99 61 99 93