Dossiers de presse 2015

Index
Observatoire des prix des médicaments 2015 (08/12/15)
Familles Rurales publie les résultats de son observatoire des prix des médicaments pour la 6ème année. Il porte sur 14 produits : 12 médicaments délivrés sans ordonnance et vendus en accès libre (automédication), et 2 spécialités non-médicamenteuses.

 

Les relevés ont été réalisés dans 41 pharmacies physiques et 53 sites Internet mettant en œuvre la vente de médicaments à distance.

 

Les faits marquants :

 

Concernant les prix relevés dans les pharmacies physiques :

 

Les prix ont augmenté de 4% depuis le début de l’observatoire, en 2010.

 

Les écarts d’une pharmacie à une autre sont toujours aussi importants (les médicaments pouvant être entre deux et trois fois plus chers selon les pharmacies voire plus en cas de commande),

 

Les médicaments sont moins chers quand ils sont en accès libre et dans les pharmacies appartenant à un groupement. 

 

Concernant les prix de vente des médicaments en ligne :

 

Les prix pratiqués en ligne sont en majorité inférieurs aux prix des pharmacies physiques. Mais les médicaments ne sont pas nécessairement moins chers en raison :

  • Des frais de port,
  • De la grande disparité des prix entre les sites.

 

Concernant l’application des recommandations de bonne conduite des sites en ligne :

 

Toutes les recommandations ne sont pas respectées, en particulier :

  • La nécessité pour l’acheteur de remplir un questionnaire, même sommaire, avant la validation de la commande,
  • La mise à disposition et la validation de la lecture des notices des médicaments avant achat ne sont pas toujours explicites,
  • Les règles du commerce électronique ne sont toujours pas respectées, ce qui fait craindre des mésusages de données à caractère personnel sensibles puisque touchant à la santé,
  • Plusieurs logos apparaissent sur les sites, n’offrant aucune garantie aux consommateurs en dehors du logo européen et la mention des trois sites obligatoires. Ces derniers ne sont d’ailleurs pas systématiquement présents.
    Près d’1/3 des sites ne présentait pas le logo européen.
Haut de page
Observatoire des prix « fruits et légumes » été 2015 : Hausse du prix des fruits et baisse du prix des légumes (19/08/15)

Familles Rurales publie les résultats de son Observatoire des prix des fruits et légumes 2015 portant sur deux relevés effectués durant l’été

 

Ces résultats mettent en évidence :

  • Une baisse des prix entre les relevés de juin et de juillet 2015, notamment 4 produits : la pêche, la nectarine, les haricots verts et la salade.
  • Par rapport à l’été dernier, les consommateurs ont payé leurs fruits plus chers (+4%) et leurs légumes moins chers (-2%).
  • Les hard-discounts restent toujours moins chers au niveau des prix, et l'écart avec les hyper et supermarchés se resserre.
  • Les produits étrangers sont en majorité moins chers que les français : sur les 16 produits du panel, 9 sont moins chers que leurs homologues nationaux. Cependant, la différence de prix est de l’ordre de 10 centimes dans la majorité des cas.
  • Les fruits et légumes bio sont de 50 à 60% plus chers que les produits conventionnels.

Familles Rurales incite les consommateurs à :

  • opter pour des fruits et légumes de saison
  • vérifier l’origine et comparer les prix selon la provenance et quand l’écart de prix est faible, valoriser la filière française. 

 

Chaque été, les veilleurs consommation de Familles Rurales relèvent les prix de 8 fruits et 8 légumes à deux reprises : en juin et juillet. Ils distinguent leur origine mais aussi la surface de vente (hyper/supermarchés, hard-discounts, marchés). Un relevé de prix est aussi réalisé pour les fruits et légumes issus de l’agriculture biologique.

Durant l’été 2015, ce sont 69 veilleurs qui ont relevé les prix dans 37 départements français, pendant les semaines du 08 au 14 juin et du 06 au 12 juillet.

Haut de page
9e Observatoire des prix - Familles Rurales (publication janvier 2015)
Dans son édition datée jeudi 22 janvier, la Croix publie en exclusivité les résultats du 9e Observatoire des prix de Familles Rurales.

L’Observatoire des prix constate une baisse du panier moyen des ménages de -0,13% entre 2013 et 2014. C’est la deuxième année de baisse des prix, ce qui est une bonne nouvelle pour le porte-monnaie des consommateurs.

  • Les prix ont baissé de -0.13% entre 2013 et 2014. Le prix moyen du panel s’élève en 2014 à 135,08 euros.
  • Alors que les prix des marques de distributeur et ceux des premiers prix baissent, seuls les prix des marques nationales repartent à la hausse, après une année de baisse en 2013.
  • Le supermarché est la surface de vente qui propose des prix les plus intéressants pour le consommateur.
  • Les prix des lessives et produits d’entretien sont en forte hausse depuis deux ans : 20%
  • Depuis 2006, les prix ont augmenté de 4,16% : les marques nationales sont en constante hausse, les marques de distributeurs et les 1er prix affichent de fortes variations à la hausse et à la baisse.


Enquête réalisée par un réseau de 80 « veilleurs consommation » issus de 37 départements. Relevés de prix de 35 produits de consommation courante représentant 13 catégories de produits, tous les 2 mois. 3 types de prix relevés : marque nationale, marque de distributeurs et 1er prix, dans 3 types de magasins : hypermarchés, supermarchés et hard-discounts.
Haut de page
Dans la même rubrique
Recherche par n° de département Recherche par type d’activité
Un litige ? Familles Rurales vous accompagne. Contactez-nous à l'aide du formulaire.
 
Besoin d' un conseil ? Consultez les fiches pratiques sur tous les thèmes de vie quotidienne : logement, assurance, téléphonie…

Familles Rurales publie son magazine à destination de ses familles adhérentes.

Vivre mieux 50
Numéro 50

mai - juin
2016
 
Mon email Renseignements optionnels complémentaires
Je suis adhérent
Mon département