La coopération à travers les Tiers-lieux ruraux

L'Institut des Territoires Coopératifs avec Familles Rurales, fédération nationale, travaillent à faire grandir la maturité coopérative de tiers-lieux en zones rurales, pour qu'ils délivrent leur plein potentiel de développement, humain et territorial. Ici en plein travail avec des projets du Doubs, de l'Orne, de Haute Vienne, et de Loire. Avec Réseau rural français, Tiers-Lieu Bellac : L'Atelier du Palais, La Baraque Les Premiers Sapins, Tiers-lieu du Pays de La Pacau and co, Le K-Rabo, Coliving El Capitan, Familles Rurales Briouze & ses environs
En plein travail sur la maturité coopérative
12 février 2021

" Coopérer n'est pas chose facile mais bonne nouvelle ! C'est contagieux !!! "

Les jeudi 4 et vendredi 5 février 2021, Cindy, salariée de l'association Familles Rurales de La Pacaudière, Cécile, bénévole de l'association et Kinnie, membre du conseil municipal du Crozet, sont allées en formation à Paris, au siège de la fédération nationale des Familles Rurales afin d'apprendre à développer une "maturité coopérative". 4 porteurs de projet Tiers-lieu en milieu rural étaient présents.

La finalité de cette formation est de développer sa propre maturité coopérative individuelle mais également celle de notre organisation, de nous outiller pour accompagner le développement de la maturité coopérative de l'ensemble de l'écosystème d'acteurs autour de nos tiers-lieux et d'initier un espace d'échanges de pratiques qui accélère les apprentissages.

La coopération n'est pas une méthode et ne se résume pas à la maîtrise d'outils d'intelligence collective. C'est un processus profond qui nécessite une introspection individuelle et collective.

Notre souhait est de pouvoir travailler sur notre territoire en collaboration mais surtout coopérer : c'est à dire être co-auteur d'une oeuvre commune, dans notre cas le Tiers-lieu. Plus que des outils, nos actions, nos gestes, nos échanges seront le plus important. C'est là où se joue l'essentiel.