Accueil > Qui sommes nous? > Notre histoire

Familles Rurales, son histoire

Familles Rurales est un Mouvement familial créé en 1943. Nées par la volonté des familles de s’entraider, les associations se développent pour répondre aux difficultés liées aux conditions difficiles d’après-guerre. La solidarité entre la ville et la campagne s’organise, se traduisant par des colis de nourriture aux citadins et l’accueil des enfants pour des séjours plus ou moins longs.

C’est dans les années 1950 que démarrent le service aux familles, le prêt des appareils ménagers communs et les premières ruches, ancêtres des actuels accueils de loisirs. Parmi les membres de la famille, la mère occupe une place importante. Le Mouvement lance ses «comptes de la ménagère » en 1957, pour faciliter la gestion de la maisonnée au quotidien. Mais Familles Rurales tient compte également de l’émancipation féminine qui débute dans les années 1960. Les Clubs féminins apparaissent dès 1967, avec comme mot d’ordre «l’engagement grandit et libère, il faut encourager les femmes à oser».

Face à l’exode rural, Familles Rurales réagit en organisant des transports scolaires et en 1973, près de 50 000 écoliers sont conduits par 1000 associations. De même, les associations locales mettent en place des services de cantines, lorsque les enfants ne peuvent plus rentrer chez eux le midi. Les centres de loisirs se développent aussi avec une volonté de proposer aux familles des loisirs éducatifs.

Les années 70 sont marquées par la crise économique et Familles Rurales s’adapte afin de répondre aux nouveaux besoins des familles. Le Mouvement devient association de défense des consommateurs en 1976. Il mène de nombreuses actions concernant notamment le crédit et la gestion du budget, la sécurité domestique, le surendettement, l’exclusion. De même, en conduisant de nombreuses actions de représentations des intérêts des familles vivant en milieu rural, Familles Rurales s’implique dans le maintien des services, et en particulier les services publics, et les commerces dans le milieu rural.

Dans les années 1980, les associations locales proposent des services qui contribuent à l’épanouissement de l’enfant et en particulier du petit enfant. C’est le développement des crèches et haltes-garderies dans le milieu rural, qui aident les parents à mieux concilier leur vie familiale et leur vie professionnelle.

Espace plébiscité par les familles, le milieu rural est reconnu pour sa qualité de vie. Les associations Familles Rurales, avec la participation des familles répondent aux besoins, en développant également des activités culturelles, intergénérationnelles…