Petits travaux de jardinage et petits travaux de bricolage

Jardinage

 

Les petits travaux de jardinage sont définis comme les travaux d’entretien courant des jardins de particuliers à leur domicile.

 

Ils correspondent donc à :

  • la taille des haies, des pelouses et des arbres (moins de 3 mètres de haut),
  • le débroussaillage, l’arrosage,
  • le ramassage des feuilles mortes,
  • le déneigement des abords de la maison,
  • l’enlèvement des déchets occasionnés par l’activité.
La fourniture du matériel
 
Dans le cadre d’interventions en mode prestataire, le matériel devra être fourni à l’intervenant par l’organisme prestataire (qui emploie lui-même l’intervenant). En revanche, dans le cas d’un organisme intervenant en mode mandataire, de même que dans celui de l’emploi direct, les matériels utilisés doivent être mis à la disposition du salarié par le particulier.

 

C’est donc l’employeur dans tous les cas qui doit fournir le matériel.

 

Attention : pour le service « petits travaux de jardinage », le maximum de dépenses donnant droit à 50 % de réduction ou de crédit d’impôt est de 3000€ par an et par foyer fiscal.

 

Bricolage : « hommes toutes mains »

 

Il s’agit de tâches élémentaires et occasionnelles n’appelant pas de savoir-faire professionnel et de très courte durée. En effet, une intervention ne peut en aucun cas dépasser deux heures.

 

Sont donc exclues les activités de construction, d’entretien et de réparation des bâtiments, qui correspondent à des métiers de gros œuvre, de second œuvre et de finition du bâtiment. N’entrent également pas dans le champ des prestations dites «hommes toutes mains»: la mise en place, l’entretien et la réparation des réseaux utilisant des fluides ainsi que des matériels et équipements destinés à l’alimentation en gaz, au chauffage des immeubles et aux installations électriques. En revanche, des interventions élémentaires sur des équipements domestiques utilisant des fluides sont admises.

 

Cette activité de petit bricolage peut donc correspondre à :

  • remplacer un joint ou un robinet,
  • poser un lustre, un cadre,
  • changer une ampoule,
  • assembler un meuble,
  • etc.

Attention : pour le service « petits travaux de bricolage », le maximum de dépenses donnant droit à 50 % de réduction ou de crédit d’impôt est de 500€ par an et par foyer fiscal.

 

  • Exemple 1 : vous dépensez 800€ sur l’année. Il vous en coûtera finalement: 550€.
    Car 550 = (800-500) + (500/2) = 300 non déductibles + 250 déductibles.

  • Exemple2 : vous dépensez 400€ sur l’année. Il vous en coûtera finalement: 200€.
    Car 200 = (400/2) = 200 déductibles.
Recherche par n° de département Recherche par type d’activité
Un litige ? Familles Rurales vous accompagne. Contactez-nous à l'aide du formulaire.
 
Besoin d' un conseil ? Consultez les fiches pratiques sur tous les thèmes de vie quotidienne : logement, assurance, téléphonie…

Familles Rurales publie son magazine à destination de ses familles adhérentes.

Vivre mieux 50
Numéro 50

mai - juin
2016
 
Mon email Renseignements optionnels complémentaires
Je suis adhérent
Mon département