Des insectes dans nos assiettes ?

Certains insectes peuvent présenter des allergènes communs aux acariens, crustacés, mollusques. Il est donc conseillé de ne pas les proposer à des enfants, surtout en bas âge, ni aux personnes prédisposées aux allergies.

Pour qu’une alimentation soit équilibrée, l’apport en protéines doit être suffisant. Dans les pays développés, celles-ci sont essentiellement consommées sous forme de viande.

 

L’élevage d’insectes, une solution crédible pour la planète

Les études d’impacts environnementaux indiquent que la production d’un kilo de viande nécessite entre sept à seize kilos de fourrage et environ 15 000 litres d’eau. En comparaison, pour produire un kilo d’insectes, deux kilos de végétaux seulement sont nécessaires, avec de fait un besoin en eau moins important. Par ailleurs, les insectes nécessitent moins d’espace pour leur élevage.

 

Attention, tous les insectes ne sont pas comestibles !

Il ne s’agit pas de consommer ceux de votre jardin. Les mêmes règles de traçabilité et de sécurité que nos autres aliments doivent être exigées. Comme tout aliment, les insectes peuvent être dangereux (voir l’encadré). Or en Europe, il n’existe pas de normes définies pour réduire les risques que peuvent véhiculer les insectes (venins, polluants, parties dures, parasites, champignons…). L’ANSES recommande d’y remédier dans un de ses avis. En attendant, soyez prudents.

 

Le 20 avril dernier, Familles Rurales en parlait dans un Consomag.

 

Recherche par n° de département Recherche par type d’activité
Un litige ? Familles Rurales vous accompagne. Contactez-nous à l'aide du formulaire.
 
Besoin d' un conseil ? Consultez les fiches pratiques sur tous les thèmes de vie quotidienne : logement, assurance, téléphonie…

Familles Rurales publie son magazine à destination de ses familles adhérentes.

Vivre mieux 50
Numéro 50

mai - juin
2016
 
Mon email Renseignements optionnels complémentaires
Je suis adhérent
Mon département