Accueil > Qui sommes-nous ? > Les activités du mouvement > Avec les Parents, les familles

Avec les parents, les familles

Index
Le soutien à la parentalité, une préoccupation majeure de Familles Rurales

Le soutien à la parentalitéL’éducation et l’accompagnement des parents sont des préoccupations majeures du Mouvement Familles Rurales. Celui-ci milite pour que soient reconnues les compétences éducatives des parents, qu’ils assurent la maîtrise de toutes les responsabilités qui leur incombent, et qu’en cas de difficultés ils puissent bénéficier du soutien nécessaire.

Les parents transmettent une histoire, des valeurs, des repères. Ils ont une responsabilité d’ordre affectif, physique, moral, administratif. Les associations et fédérations Familles Rurales œuvrent donc à aider les parents à prendre conscience de ces responsabilités.

Actrices de proximité des familles, les associations jouent un rôle naturel et essentiel de soutien à la fonction parentale. En accueillant des enfants dans les conditions éducatives et matérielles établies par les parents eux-mêmes, en écoutant et en recueillant les préoccupations des parents, en mettant en relation parents et professionnels et en recherchant des réponses appropriées aux attentes des familles, Familles Rurales contribue au mieux vivre des familles.

Les associations développent notamment des actions de prévention en direction des futurs ou jeunes parents. Car devenir parent est un apprentissage qui mérite toutes les attentions et les meilleures intentions dès lors qu’une naissance est annoncée.

Diverses formes d’action

Les actions parentalité du Mouvement prennent diverses formes, en fonction des différentes réalités locales :

  • cycles de conférences - débats
  • actions parentalité et périnatalité dans un Relais Familles
  • lieux accueil parents/enfants
  • séances de massage pour bébés et initiation des parents aux techniques
  • formation des personnes ressources à l’écoute et à l’accueil
  • accompagnement des foyers de jeunes par des comités d'adultes
  • cinéma itinérant et discussion autour de la parentalité ou soirées ciné-débats
  • rencontres parents-enfants et lectures de contes
  • point rencontre entre assistantes maternelles et parents
  • ludothèques
  • café des parents
  • actions «passerelles» entre crèches et écoles maternelles
  • chant familial
  • etc.
La parentalité, un acte essentielExemples d’actions :
 
Familles Rurales et le soutien à la parentalité

De nombreuses fédérations proposent un «Café-parents». Gratuit, c'est un lieu de soutien à la parentalité créé à l’initiative de parents. C'est un lieu de rencontre, d'échange et de conseils ouvert à toutes les familles, sans limite d'âge.

Familles Rurales propose également des ludothèques : ce sont des lieux où parents, grands-parents et enfants sont accueillis pour un temps gratuit de plaisir partagé autour de jeux, hors des contraintes de la vie quotidienne.

Dans le Gard, deux associations proposent des ateliers d’éveil sensoriel parents-enfants. Ces activités hebdomadaires, animées par une psychomotricienne, rassemblent une dizaine de parents et leurs enfants âgés de un à trois ans. Ces temps ludiques et conviviaux permettent à tous apprentissages et partages. C’est également l’occasion pour les parents d’échanger, avec l’animateur ou entre eux, sur leurs interrogations liées à la parentalité, au développement de leur enfant...

Haut de page
les Réseaux d’Ecoute d’Appui et d’Accompagnement des Parents (REAAP)

Les réseaux d’écoute, d’appui et d’accompagnement des parents (REAAP) mettent en relation tous ceux qui contribuent à conforter les parents dans leur rôle vis-à-vis de leurs enfants. Ils ont été lancés lors de la Conférence de la famille du 12 juin 1998.

Les REAAP occupent une place importante dans la création de lien de proximité entre les familles, de nature à conforter les parents dans leur rôle. Il s’agit, en effet, de la mise en réseau d’actions dont l’objectif principal est de renforcer les compétences des parents à être les premiers éducateurs de leurs enfants en s’appuyant sur leurs savoirs-faires et leurs capacités à s’entraider.

Il existe dans chaque département un comité de pilotage REAAP ainsi qu’au niveau national. Familles Rurales y est, dans les deux cas, un des principaux représentants des familles.

Pour favoriser le développement des initiatives de soutien et d'accompagnement des familles et bénéficier de financement, les partenaires du REAAP et les responsables des actions de soutien à la parentalité doivent respecter une charte :

Charte des REAAP

1. Valoriser prioritairement les rôles et les compétences des parents : responsabilité et autorité, confiance en soi, transmission de l’histoire familiale, élaboration de repères, protection et développement de l’enfant...

2. Veiller à la prise en compte de la diversité des structures familiales, des formes d’exercice de la fonction parentale et de la reconnaissance de la place de chacun des parents en tant qu’éducateur de son enfant.

3. Favoriser la relation entre les parents et dans cet objectif privilégier tous les supports où les parents sont présents, en particulier le cadre associatif.

4. Encourager les responsables des lieux et structures fréquentés par les parents à accueillir ou susciter de nouvelles initiatives. Ils garantissent l’ouverture de ces lieux à tous les parents, en recherchant la fréquentation de publics issus de milieux différents, de générations et de catégories socioprofessionnelles et culturelles diverses.

5. Respecter dans le contenu et la mise en œuvre des actions développées, dans le cadre des REAAP, le principe de neutralité politique, philosophique et confessionnelle.

6. S’inscrire dans un partenariat le plus large possible sans toutefois se substituer aux partenaires et aux dispositifs de droits commun intervenant dans l’appui à la parentalité.

7. Prendre appui sur un réseau mobilisable et compétent de parents, de bénévoles et de professionnels très divers qui partagent l’engagement d’accompagner les familles, dans le respect des personnes et de leur autonomie, et qui s’appuient sur les connaissances disponibles.

8. Participer à l’animation départementale. Participer à la construction d’un système d’animation partagée qui permette une circulation des informations, l’évaluation des actions, une capitalisation des savoir-faire, la transparence, la rigueur, la visibilité et un fort développement de ce mouvement.
 
 
Exemple d'action

Action mise en place avec le REAAPdes Bouches-du-Rhône

Les cinémas conférences « Etre parents aujourd’hui en milieu rural » ont permis, à la fédération départementale des Bouches du Rhône, de réunir de nombreux parents entre janvier et juin 2007. Les familles ont ainsi été soutenues grâce à :

  • La projection de reportages, de documentaires et de films dans lesquels ils ont pu puiser des idées;
  • La mise en relation des parents avec des professionnels;
  • Des échanges créés entre parents.

La fédération a ainsi conforté les « jeunes » parents dans leur rôle d’éducation mais également certains plus « anciens », venus initialement pour échanger sur leur rôle de grands-parents.

Les moments informels ont permis de susciter de nouveaux engagements et/ou donner envie à des parents de s’investir dans une de nos associations, de développer un nouveau projet. Les nouvelles familles sur un village ont pu également connaître, à l’occasion d’échanges, d’autres parents.

Haut de page
Les Relais Familles, des lieux de proximité ouverts à tous

Le Relais Familles de Saint YrieixCréé par Familles Rurales, le Relais Familles est un lieu d’information convivial et chaleureux, ouvert à tous. Dans cet espace, l’association locale Familles Rurales répond aux préoccupations des familles et aux besoins locaux en assurant quatre fonctions :

  • L’accueil : le Relais Familles est matérialisé par un local, ouvert à tous (adhérents et non adhérents) et animé de manière conviviale et chaleureuse.
  • L’écoute : un bénévole ou un salarié, formé à l’écoute, est présent aux heures d’ouverture du Relais Familles afin d’accompagner, de manière confidentielle et gratuite, les individus dans leurs démarches.
  • L’information : le Relais Familles dispose d’un espace documentaire composé de ressources liées à la vie quotidienne des familles: santé, consommation, loisirs, droit de la famille, petite enfance, maternité... Grâce à son réseau de partenaires, l’accueillant est aussi en mesure d’orienter les familles vers les interlocuteurs locaux appropriés.
  • L’animation : en fonction des besoins identifiés sur le territoire, le Relais Familles peut développer des activités aussi variées que l’accompagnement scolaire, la permanence consommation, le conseil conjugal et familial, des cours d’informatique... Libre à chaque Relais Familles de développer les actions qui lui semblent les plus pertinentes.

Le Relais Familles est issu d’une initiative locale et porté par une association ou un groupement d’associations Familles Rurales. Il est animé par des bénévoles et éventuellement des salariés, dans un esprit professionnel. Créé pour répondre aux besoins des personnes et des familles, il vit et s’adapte à leurs évolutions. En s’adressant à tous les âges, il facilite la rencontre entre les générations, suscite la responsabilisation et contribue à renforcer le lien social. Il s’inscrit le plus souvent dans un projet de participation des habitants à la vie locale et s’enracine sur un territoire en contribuant à son animation.

Exemples d’actions :

Un jeune Relais Familles dynamique
 
Le Relais Familles de Saint-Sardos, le deuxième du Lot-et-Garonne, ne cesse de créer de nouvelles activités et de nouveaux services. C’est dans le village de Saint-Sardos que l’association Familles Rurales de Montpezat et du canton de Prayssas a choisi d’installer son Relais Familles. «Cela faisait longtemps que l’on entendait parler de Familles Rurales sur le département. Alors, quand j’ai appris que l’association de Montpezat cherchait un local pour accueillir son Relais Familles, j’ai tout de suite pensé à l’ancien secrétariat de la mairie. Cela me semblait un lieu idéal puisqu’il était bien situé et en bon état. Il n’y avait que les peintures à refaire», se souvient Claude Ressegat, maire du village.

«Pour mieux centraliser et coordonner nos actions, avoir un Relais Famille nous paraissait une bonne idée. C’est aussi une formidable vitrine pour l’association. Nous voulions ainsi offrir un service de proximité aux familles et, par la même occasion, faire vivre le milieu rural en créant du lien social», souligne la présidente Stella Boué.

Des services de proximité
 
Et le Relais Familles de Saint-Sardos répond bien à sa mission. La permanente accueille gratuitement les familles dans ce lieu convivial, les écoute, les oriente et les accompagne dans leurs démarches de la vie quotidienne. Depuis l’ouverture en mai 2005, plusieurs services ont été mis en place: écrivain public (aide à la rédaction de CV et de documents administratifs) ; permanence impôts sur rendez-vous (un conseiller épaule les familles dans leur déclaration) ; permanence «aide aux apprentissages» (une professionnelle de l’éducation rencontre le(s) parent(s) accompagné(s) de l’enfant qui connaît des difficultés)... Certains d’entre eux seront bientôt délocalisés dans d’autres villages de la communauté de communes afin de toucher un maximum de personnes. En dehors de ces services, de nombreuses activités régulières sont déjà proposées par l’association dans les communes voisines : des ateliers couture, chant, théâtre, danse folklorique, l’aide aux devoirs, un éveil corporel pour les enfants ou encore des groupes de parole pour les parents. Des animations ponctuelles ont également lieu tout au long de l’année.

Mais d’autres projets fourmillent déjà dans la tête des membres de la commission «Relais Familles» de l’association : disposer d’une connexion Internet pour les familles ou organiser des conférences-débats. L’association espère surtout pérenniser le poste de la permanente et souhaite «démarcher» de nouveaux partenaires afin de diversifier ses sources de financement.

Haut de page