Accueil > Activités > Les activités développées

Les activités développées dans l'Ain

Index
Petite enfance

a Petite Enfance dans le mouvement Familles Rurales

Réussir à mener de front son travail, l'éducation de ses enfants et les tâches quotidiennes n'est pas chose facile. La présence de lieu d'accueil de la Petite Enfance est donc primordiale. Leur présence conditionne souvent l'installation de nouvelles familles sur un territoire. Elle évite aussi que d'autres soient contraintes de le quitter.

Depuis maintenant une trentaine d'années, Familles Rurales tente, à sa manière, de trouver des solutions pour aider les parents à mieux concilier vie familiale et vie professionnelle. Ainsi, des structures sont régulièrement créées par les associations locales et les fédérations départementales. Au total, il existe aujourd'hui plus de 400 lieux d'accueil spécifiques de la petite enfance, un peu partout en France.

Les projets des structures Petite Enfance s'appuient sur des valeurs fondatrices de notre mouvement :
- Le bien-être de l'enfant et son plein épanouissement sont les motivations premières.
- L'éducation d'un enfant est une responsabilité partagée, dont les parents demeurent les premiers éducateurs.
- Chaque enfant est unique et mérite un accueil adapté et respectueux de sa singularité.
- La participation active des parents est encouragée, car elle garantit la cohérence éducative, elle favorise la solidarité et incite à l'engagement citoyen.


Et dans l'Ain?

L'activité Petite Enfance est historique à la Fédération Familles Rurales de l'Ain puisque la première crèche familiale de France a vu le jour au sein de son réseau à Neuville-les-Dames au début des années 80.

Actuellement, 5 associations Familles Rurales proposent des activités dans le domaine de la Petite Enfance. Le réseau regroupe ainsi 6 établissements d'accueil collectifs (multi accueils, halte garderies et crèches) proposant en tout une centaine de places d'accueil. Trois associations jouent au rôle auprès des assistantes maternelles, dont l'un gère directement un RAM.

Toutes ces structures ont été créées après une grande concertation entre la population locale, les élus et les structures partenaires (Conseil Général, CAF, MSA). Les solutions trouvées se veulent en adéquation avec les réalités locales, ce qui a parfois amené à des projets atypiques et innovants. C'est ainsi par exemple qu'a été créée en 2006 la Roulinotte, une halte-garderie itinérante qui propose successivement ses services à sept communes rurales du Pays de Gex. Le dispositif des micro-crèches, créé récemment, intéresse particulièrement Familles Rurales parce qu'il peut constituer dans certains secteurs peu peuplés une réponse adéquate à des problèmes de garde.

Au total, ce sont  115 000 heures de garde qui ont été réalisés en 2009 dans les structures d'accueil Petite Enfance Familles Rurales du département de l'Ain.

La Fédération épaule les associations dans la gestion quotidienne de ces structures. Pour cela, elle mène un travail de veille pour se tenir toujours au courant des nouveautés du domaine de la Petite Enfance, profitant pour cela de l'appui de la Fédération Nationale Familles Rurales. Elle échange régulièrement avec les partenaires institutionnels, notamment par sa participation à la Commission départementale de l'accueil du Jeune Enfant (AEJE).

Haut de page
Enfance / Jeunesse

Un engagement fort du mouvement pour les enfants

Le mouvement Familles Rurales ayant vocation à épauler les familles à tous les âges de la vie, il a naturellement très vite proposé des activités destinées aux enfants et aux jeunes.

Familles Rurales gère donc des accueils de loisirs afin de répondre aux attentes des familles en matière de loisirs éducatifs pour les enfants et les jeunes en milieu rural. Ces accueils sont sous la responsabilité des associations locales et ils bénéficient d'un accompagnement de la part des fédérations départementales.

Au sein des 1100 accueils de loisirs Familles Rurales, les familles sont pleinement associées à l'élaboration des projets (éducatifs et pédagogiques) de loisirs pour les enfants, qui visent à l'épanouissement des enfants et à la découverte du «bien vivre ensemble». Cette collaboration entre bénévoles, familles et équipes d'animation favorise la diversité des actions, le lien social et la participation à la vie locale.

Soucieux d'améliorer continuellement la qualité de ses accueils et la qualification des personnels qui y participent, le Mouvement organise des formations BAFA et BAFD ainsi que des formations continues tout au long de l'année.


Une priorité dans l'Ain

Le secteur de l'enfance s'est imposé au fil des années comme l'axe principal d'action de Familles Rurales dans l'Ain. Depuis une quinzaine d'années, le nombre de structures destinées à l'enfance se sont multipliées dans notre réseau départemental.

Les accueils et garderies périscolaires
Il s'agit de plus en plus souvent d'un équipement indispensable à la vie d'une commune rurale dont les habitants travaillent souvent loin de leur vie d'habitation et ne peuvent être présents aux horaires d'ouvertures et de fermeture de l'école. Actuellement, 25 services périscolaires sont gérés par des associations familles Rurales dans l'Ain. Une distinction est faite entre «accueil périscolaire» bénéficiant d'un agrément Jeunesse et Sport et «garderie périscolaire» dont les obligations sont moindres. Dans les faits, nous avons à coeur que tous proposent des prestations de qualité ne se résumant pas à la garde d'enfants mais alliant sécurité des enfants et ambitions éducatives.

Les restaurants d'enfants
Là aussi, il s'agit d'un service qui est presque indissociable de la présence d'une école dans une commune. Le réseau Familles Rurale de l'Ain comprend actuellement 9 cantines, toujours en association à un accueil de loisirs ou un accueil périscolaire ce qui garantit une continuité éducative. Car le temps méridien revêt une importance majeure dans le rythme journalier d'un enfant. Nous nous efforçons de le rendre bénéfique et agréable possible, en travaillant avec les associations locales sur l'élaboration des menus, l'aménagement des locaux, le rôle des encadrants, etc? 


Les accueils de loisirs
De nos jours, la nécessité de la présence d'un accueil de loisirs (anciennement appelé «Centre de loisirs» ou «Centre aéré») se pose généralement dans le processus de développement d'une commune. Il répond à la fois à un besoin de garde pendants les vacances scolaires ou les mercredis mais représente également une formidable opportunité d'épanouissement pour les enfants. Nous mettons l'accent sur ce point dans l'accompagnement des 12 accueils de loisirs Familles Rurales présents sur le département de l'Ain. 

Au total, ce sont près de 350 000 heures de "garde" qui ont été réalisés en 2009 dans les accueils de loisirs et structures périscolaires Familles Rurales du département de l'Ain.


Haut de page
Loisirs / Sport / Culture
 
Haut de page